FC Sète - Montpellier HSC B (1-0).

19 février 2017 - 1358 vues

Le FC Sète a confirmé, ce samedi, sa solidité en s’imposant 1-0 devant l’équipe B du Montpellier HSC.
Après avoir pris rapidement l’avantage sur un but de Barremaecker suite à un centre de Segura, les sétois atteignent la mi-temps sur ce score à l’issue de débats plutôt équilibrés.
Disputée sur un rythme dense, la rencontre s’ouvrait au fil des minutes entre des visiteurs qui poussaient pour obtenir l’égalisation et des sétois qui cherchaient le KO sur des contres menés par Testud et Chalut-Natal. Les verts et blancs avaient l’occasion de sceller le sort du match sur un pénalty obtenu par Gensel tout juste rentré en jeu (84°). Malheureusement son tir au but était repoussé par Ligali le gardien de Montpellier, et les maritimes offraient, malgré eux, des dernières minutes à suspens aux 800 spectateurs du Louis Michel.
Malgré les ultimes assauts montpelliérains les locaux obtenaient une victoire méritée au vue de la physionomie du match.
Ils poursuivent leur magnifique série de 8 rencontres sans défaite et creusent un écart désormais conséquent (6 pts) avec les places de relégables.
Ils recevront, samedi prochain à 18h, Mont de Marsan, en match en retard du championnat de CFA.


Jimmy Cannac (n°8) tente un tir.

A la loupe :

FC Sète – Montpellier HSC B 1-0
(but FC Sète Pierre Barremaeker 15eme)

Composition du FC Sète :
Pappalardo (cap) -  Minvielle; Wanduka; Barremaeker; Rouquet - Cannac; Forestier; Segura (Gensel 84°) - Testud; Luboya (Isola 64°); Chalut-Natal.

Un homme dans le match : Pierre Barremaecker.
Suite au départ de Marc Pfertzel à Balaruc, Pierre Barremaecker s’est vu confier les commandes de la défense sétoise, ce qui n’est pas rien lorsque l’on a seulement 19 ans. Il a confirmé, ce soir, son aptitude à tenir ce rôle en permettant au FC Sète d’obtenir sa 3eme rencontre consécutive sans but encaissé et en offrant le but de la victoire face à son club formateur. Le gigeanais d’origine symbolise le visage du FC Sète invaincu en 2017, solide, enthousiaste et combatif.


Pierre Barremaecker explose de joie après son but.

On a bien aimé :
La densité physique sétoise notamment en défense
L’arrêt réflexe de Pappalardo en 1ere mi-temps
La série d’invincibilité en cours (8 matchs)

On a moins aimé :
Les dernières minutes un peu difficiles
Le pénalty raté de Gensel
L’absence d’applaudissements du public à la sortie de son équipe


Damien Forrestier aux commandes en milieu de terrain.


Kevin Testud au pressing défensif.


La défense sétoise n'a rien cédé en fin de rencontre.

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article